Faut-il porter un masque respiratoire en hiver ?

Faut-il porter un masque respiratoire en hiver ?

Le monde de la trottinette

La pollution est bien souvent un sujet d’actualité en été, lorsque les mairies déclarent des journées de circulations restreintes. Bien souvent on oublie que les particules fines sont présentes toute l’année et ce même en hiver. Le vent et les températures ont tendance à nous faire oublier que la pollution est là. S’il est vrai que nous sommes contraints de respirer cet air, lorsqu’on roule au milieu (ou à côté) des gaz d’échappement, nous y sommes encore plus sensibles. Pour améliorer la qualité de l’air que nous respirons, il existe des masques antipollution. Ces derniers permettent de filtrer la pollution présente dans l’air et ainsi de protéger nos poumons et voies respiratoires. Green Riders propose ce type d’équipement dans nos points de vente partout en France.

L’importance de se protéger en hiver

N’ayant pas de saison, la pollution est bien plus importante en hiver. Pour cause : en plus des gaz d’échappement quotidiens des véhicules viennent s’ajouter ceux des chauffages de nos maisons.

En hiver, nous devons nous préserver des températures glaciales et donc chauffer nos intérieurs. Nous utilisons soit le chauffage à bois soit au fioul mais leur combustion produit plusieurs polluants extrêmement nocifs pour notre santé : monoxyde de carbone, particules fines etc… qui une fois dans la nature, viennent s’infiltrer dans notre système respiratoire.

Les polluants sont bien plus présents dans la nature en hiver à cause des conditions atmosphériques qui les empêchent de s’élever dans l’air pour être éliminés par l’écosystème. Le risque pour notre santé est donc bien élevé en hiver.

Comment se protéger de la pollution ?

Il existe plusieurs solutions pour se protéger de la pollution. Pour nous, utilisateurs de trottinettes électriques, le masque anti-pollution existe. Souvent décrié pour son inefficacité voir pire pour son action inverse. Pourtant, un bon masque anti-pollution permet de se protéger et de filtrer les particules fines responsables de la dégradation de nos voies respiratoires.

Le masque anti-pollution est comme son nom l’indique, un masque que l’on place contre le visage pour occulter la bouche et le nez et protège contre les polluants. Il dispose d’une ou plusieurs valves d’expiration pour rejeter l’air expiré et faciliter la respiration.

Le masque est composé de plusieurs couches filtrantes pour empêcher les particules fines de s’infiltrer dans nos poumons. Sa fabrication est soumise à des normes strictes et régulièrement contrôlée suivant les critères de l’Union Européenne. Ils sont donc efficaces dans leur action.

En plus de son action de barrière aux polluants, le masque est également un coupe-vent. En hiver, l’air glacial et sec vient nous frapper en plein visage et nous glace jusqu’aux poumons. C’est pour cela que nous nous cachons sous nos écharpes, tentant de réchauffer l’air que nous inhalons. Grâce au masque, nous pouvons respirer normalement sans craindre d’attraper un coup de froid.

Quelques petits conseils :

  • Pour que le masque respiratoire soit efficace, messieurs, il faut être rasé de près. Le moindre poil qui dépasse casse l’étanchéité du masque et permet une infiltration.
  • Même muni de votre masque, évitez de rouler entre les gaz d’échappement. Adapte ton itinéraire en choisissant les petites rues moins fréquentées et donc avec une qualité d’air plus appréciable. Le masque protège des particules fines, mais ce n’est pas une raison pour foncer droit dedans.

En toute saison, il est important de se protéger contre la pollution, spécialement en hiver. Chez Green Riders, nous pensons à votre sécurité mais également à votre santé. C’est pour cela que nous vous proposons un large choix d’accessoires à la fois esthétiques et utiles.